Archives pour la catégorie le livre sur l’étagère

Le Lien

Même le corbeau bleu croasse de plaisir,
Sur le téléphone enjoué de l’Aide à domicile,
Suivons le poète incognito et vous prévenir,
Du lien minuscule, chez vous, qui se tisse subtil,

Souriante, elle se présente comme Aide-ménagère,
Elle déroule d’un seul coup son torchon de questions,
Elle n’est pas soignante, dans l’ensemble, elle gère,
Éduquée, à votre service une moderne-Cendrillon,

Dans votre fauteuil confortablement assis,
Elle écoute vos rêves éloignés et ses maux,
Les confidences acquises du film de votre vie
Elle en fait son histoire aux heures de repos,

Elle laisse couler le flot, telle l’eau de la rivière,
S’enfuir des mots voilés, infidèles de confession,
À la tête d’un phare, votre histoire se fait lumière,
Peu à peu se dresse d’un air pensif la situation,

Dame galante aux heures des repas, elle calque son pas,
L’Aide à domicile annone bientôt l’heure de dormir,
Les jambes du valseur vacillent et trébuchent à son bras,
Sur les murs défraîchis l’écho des mots répand vos rires,

Quelques adages encore dans l’ombre du passé pieux,
Vous sortiez de l’église au bras de la vierge épousée,
L’Aide dans l’encorbellement observe les cieux,
Quémandant une dernière prière et plus vite, la retrouver,

Quand sonnera le glas, elle emportera légataire,
Comme l’escroc forcé, sur son dos de corbeau,
Votre histoire secrète comme seule héritière,
Des disparus en mer, une place dans son fabliau.

Samedi 09 janvier 2021

8-.Dans un monde où chacun ment-(l’enlèvement)

Le ciel semblait autant agité que la mère supérieure. Elle rentrait affolée au couvent, entre mauvaise humeur et tristesse.
Elle s’assied sur la chaise d’habitude éblouie de lumière, un rai filtré par le vitrail. Ainsi, la mère donne l’excuse d’être sur « la chaise du christ ». Être dans sa lumière une manière de brouiller les esprits, est-il là ? Ou pas ? Lire la suite