Archives pour la catégorie Poesies

Frugalité

Le repas du pauvre s’oublie dans le sommeil.
Te voici dans de beaux draps orné de cuillères,
En guise de serviette et de nappe aux oreilles,
Apparaît la reine au matin et le banquet glucidique,
Les compagnons guillerets, protéines et lipides,
S’estompent avant le festin de prince à midi,
Tu avaleras une brique à la sauce cailloux,
Un verre d’eau fraîche le soir ou bien bouilli,
Trompant la faim sur la paille avec l’époux,
Et faire dormir tes yeux sans couverts.

27-juin-2020

8-.Dans un monde où chacun ment-(l’enlèvement)

Le ciel semblait autant agité que la mère supérieure. Elle rentrait affolée au couvent, entre mauvaise humeur et tristesse.
Elle s’assied sur la chaise d’habitude éblouie de lumière, un rai filtré par le vitrail. Ainsi, la mère donne l’excuse d’être sur « la chaise du christ ». Être dans sa lumière une manière de brouiller les esprits, est-il là ? Ou pas ? Lire la suite